PROJETS 2020-2021

Analyse de vulnérabilité
de la source d'eau potable
de surface de la Ville de
Trois-Rivières 
(en cours)

BVSM réalise le mandat d’analyse de vulnérabilité de la source d’eau potable de surface pour la Ville de Trois-Rivières conformément au Guide de réalisation des analyses de vulnérabilité des sources destinées à l’alimentation en eau potable au Québec produit par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC). Ce projet permettra à la Ville de Trois-Rivières d’établir les menaces qui sont susceptibles de se produire sur le territoire et d’affecter la prise d’eau potable de surface qui se situe dans la rivière Saint-Maurice

Partenaire : Ville de Trois-Rivières 

Adaptation du programme J'adopte un cours d'eau pour les communautés atikamekws (en cours)

BVSM collabore avec le Groupe d'éducation et d'écosurveillance de l'eau (G3E) depuis l'été 2019 dans l'élaboration d'une adaptation du programme J'adopte un cours d'eau pour les communautés atikamekws. Ainsi, ce projet vise la conception d'outils personnalisés du programme, incluant notamment des traductions en langue Atikamekw et un volet culturel. Dès l'automne 2020, des ateliers seront réalisés avec les jeunes de l'école Nikanik (Wemotaci). Des démarches sont également amorcées afin d'offrir le programme dans les écoles secondaires d'Opitciwan et Manawan au cours des prochaines années.

Partenaires : G3E | Secrétariat de la Jeunesse du Québec | CNA | école Nikanik (Wemotaci) | école Mikisiw (Opitciwan)

Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) pour l'agglomération de La Tuque (en cours)

BVSM a été mandaté par la Ville de La Tuque, en mars 2020, afin d'élaborer le plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) de l'agglomération de La Tuque. Ce présent mandat sera réalisé conformément aux exigences présentées dans le guide Les plans régionaux des milieux humides et hydriques - Démarche de réalisation (version 1.2) du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) Ce projet sera élaboré en étroite collaboration avec Environnement Mauricie et la Société d’aménagement et de mise en valeur du bassin de la Batiscan (SAMBBA) 

Partenaires : Ville de La Tuque | Environnement Mauricie | SAMBBA

En savoir plus

Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir - J'adopte un cours d'eau (en cours depuis 2018)

BVSM a débuté, à l'hiver 2018, la coordination d'un projet qui vise à sensibiliser et à impliquer concrètement des jeunes du secondaire dans l'étude d'un cours d'eau situé à proximité de leur école. Avec la participation d'élèves du secondaire du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, il sera possible, sur une période de trois ans, d'évaluer l'impact des changements climatiques sur le ruisseau Lachapelle, un cours d'eau situé au cœur de la ville de Trois-Rivières. En utilisant les macroinvertébrés benthiques et l'analyse de plusieurs paramètres physico-chimiques, il sera donc possible d'évaluer, dans le temps, l'évolution de la santé de ce cours d'eau.

Partenaires : G3E | Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières

Suivi des pêches au lac des Piles 
(en cours)

Au cours de la saison estivale 2020, BVSM réalisera une étude afin d'en apprendre davantage sur les différentes espèces de poisson d'intérêt pour la pêche sportive au lac des Piles. Des entrevues seront réalisées auprès des pêcheurs sportifs afin de récolter des données sur les poissons capturés. Les données serviront à assurer une gestion durable des ressources halieutiques et à préserver la qualité de la pêche au lac des Piles.

Partenaires : MELCC | MFFP | Association des résidents du Lac des Piles | Vision Saint-Maurice

Crédit photo : Joan Hamel

Webinaire explicatif
 

PROJETS 2019-2020

Lutte contre le panais sauvage au Trou à Barbotte (terminé)

La Baie du Trou à Barbotte est un complexe de milieux humides situé à Saint-Roch-de-Mékinac. Suite à la constatation de la présence d'un peuplement de panais sauvage (Pastinaca sativa), un projet a été mis en place pour l'éradiquer, soutenu par le WWF-Canada. Le projet visait à éliminer cette espèce qui cause une menace directe pour la santé humaine, puisqu'elle contient des substances chimiques qui peuvent  causer une grave dermatite suite à l'exposition au soleil. Une corvée d'éradication a donc été effectué au printemps 2019, et un suivi sera fait par la suite pour évaluer le succès du projet

Partenaire : WWF-Canada

Campagne de sensibilisation dans les écoles primaires de Trois-Rivières (terminé)

Au printemps 2019, BVSM a effectué une tournée des classes de 5e année dans plusieurs écoles sur le territoire de la ville de Trois-Rivières afin de sensibiliser les élèves à l’utilisation responsable de l’eau potable et aux différentes pratiques à adopter, au quotidien, pour réduire leur consommation en eau. Dans le cadre de cette 6e tournée de sensibilisation, BVSM a réalisé 28 animations dans 17 écoles différentes. Au total, 689 élèves ont été sensibilisés à l’importance d’améliorer ses habitudes d’utilisation et de consommation d’eau potable. De plus, 692 certificats, 711 cahiers d’activités et 675 tatouages temporaires ont été remis aux élèves ainsi qu’aux enseignants.

Partenaire : Ville de Trois-Rivières

Adaptation du programme J'adopte un cours d'eau pour les communautés atikamekws (en cours)

BVSM collabore avec le Groupe d'éducation et d'écosurveillance de l'eau (G3E) depuis l'été 2019 dans l'élaboration d'une adaptation du programme J'adopte un cours d'eau pour les communautés atikamekws. Ainsi, ce projet vise la conception d'outils personnalisés du programme, incluant notamment des traductions en langue Atikamekw et un volet culturel. Dès l'automne 2020, des ateliers seront réalisés avec les jeunes de l'école Nikanik (Wemotaci). Des démarches sont également amorcées afin d'offrir le programme dans les écoles secondaires d'Opitciwan et Manawan au cours des prochaines années.

Partenaires : G3E | Secrétariat de la Jeunesse du Québec | CNA | école Nikanik (Wemotaci) | école Mikisiw (Opitciwan)

Tapiskwan sipi ou la découverte des sciences grâce à une rivière (terminé)

Le présent projet avait pour but d’éveiller l’intérêt des jeunes autochtones des 3 écoles secondaires Atikamekw présentes sur le territoire de BVSM à l’égard des sciences et du génie, en utilisant la rivière Saint-Maurice et les savoirs écologiques traditionnels comme trame de fond. En plus de favoriser le développement de plusieurs connaissances et compétences, il s’agissait de montrer aux jeunes rencontrés que les sciences sont accessibles et passionnantes afin de les motiver à poursuivre leurs apprentissages et leur faire prendre conscience que de nombreuses opportunités sont possibles pour eux dans ce champ d’activité. 

Partenaire : CRSNG 

Bioblitz de Trois-Rivières- 8e édition (terminé)

Les 14 et 15 juin 2019, la Ville de Trois-Rivières invitait les citoyens et les passionnées de la nature à prendre part à son 8e Bioblitz. Pour l’édition 2019 du Bioblitz de Trois-Rivières, les citoyens et la communauté scientifique ont été invités à découvrir la richesse biologique du Boisé de l'Aire écologique de la Terre-des-Loisirs, dans le secteur Saint-Louis-de-France. Ce lieux regorge d’une multitude d’espèces fauniques et floristiques. Les données amassées permettront de mieux connaître la biodiversité de ce site et, ultimement, contribueront à une gestion durable et à la mise en valeur de ce lieu exceptionnel.

Partenaire : Ville de Trois-Rivières

Campagne de distribution de végétaux, Ville de Shawinigan (terminé)

Dans le cadre de sa Politique de gestion durable de l’eau, la Ville de Shawinigan s’est engagée  à  sensibiliser  et  mobiliser la population à la protection des écosystèmes aquatiques. Pour ce faire, la Ville invitait tous les riverains d’un lac ou d’un cours d’eau à participer à une campagne de distribution de végétaux afin de leur permettre de redonner un caractère naturel à leur rive et d’atteindre un niveau de conformité adéquat. 


Bassin Versant Saint-Maurice (BVSM) a été mandaté pour coordonner les deux campagnes de distribution de la Ville de Shawinigan de 2019, soit l'une au printemps et l'autre à l'automne.

Partenaire : Ville de Shawinigan | Pépinière 

Aiglon-Indigo / Pépinière Rustique

Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir - Survol Benthos (terminé)

Dans le cadre de ce projet, BVSM a effectué, au cours de l'automne 2019, et ce pour une troisième année consécutive, la collecte de macroinvertébrés benthiques sur deux stations situées dans deux ruisseaux, dans le Parc national de la Mauricie.  Utilisés comme bioindicateurs, les macroinvertébrés benthiques sont grandement utilisés pour évaluer l'état de santé des cours d'eau. BVSM a également mesuré plusieurs paramètres physico-chimiques et a effectué une description détaillée des cours d'eau concernés afin d'avoir un portrait précis de l'état de santé de ces derniers. 

Partenaires : G3E | Parc national de la Mauricie

Analyse de vulnérabilité
de la source d'eau potable
de surface de la Ville de
Trois-Rivières 
(en cours)

BVSM réalise le mandat d’analyse de vulnérabilité de la source d’eau potable de surface pour la Ville de Trois-Rivières conformément au Guide de réalisation des analyses de vulnérabilité des sources destinées à l’alimentation en eau potable au Québec produit par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC). Ce projet permettra à la Ville de Trois-Rivières d’établir les menaces qui sont susceptibles de se produire sur le territoire et d’affecter la prise d’eau potable de surface qui se situe dans la rivière Saint-Maurice

Partenaire : Ville de Trois-Rivières 

Ligne des hautes eaux (LHE)  | MRC de Maskinongé (terminé)

En juin 2019, Bassin Versant Saint-Maurice (BVSM) a été mandaté par la MRC de Maskinongé afin de délimité la ligne des hautes eaux sur des tronçons de 5 cours d’eau présents sur son territoire. Les cours d’eau concernés sont les rivières Saint-Maurice, Shawinigan, Blanche, des Souris et le ruisseau McLaren. Au total, plus de 16 kilomètres ont été caractérisés au cours de la période estivale 2019..

Ce projet s’inscrit dans la mise à jour de la cartographie des zones inondables de la MRC de Maskinongé, action issue du Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations du ministère de la Sécurité publique (MSP).

Partenaire : MRC de Maskinongé

Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir - J'adopte un cours d'eau (en cours depuis 2018)

BVSM a débuté, à l'hiver 2018, la coordination d'un projet qui vise à sensibiliser et à impliquer concrètement des jeunes du secondaire dans l'étude d'un cours d'eau situé à proximité de leur école. Avec la participation d'élèves du secondaire du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, il sera possible, sur une période de trois ans, d'évaluer l'impact des changements climatiques sur le ruisseau Lachapelle, un cours d'eau situé au cœur de la ville de Trois-Rivières. En utilisant les macroinvertébrés benthiques et l'analyse de plusieurs paramètres physico-chimiques, il sera donc possible d'évaluer, dans le temps, l'évolution de la santé de ce cours d'eau.

Partenaires : G3E | Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières

À la découverte du Trou à Barbotte  (terminé)

Grâce au soutien financier de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement (FHQE), BVSM a débuté, au cours de l’hiver 2018, la mise en oeuvre de la première phase du plan de mise en valeur du Trou à Barbotte, un complexe de milieux humides à haute valeur écologique situé aux abords de la rivière Saint-Maurice qui lui a été cédé en 2016 à des fins de protection. L’objectif principal était, d’une part, de sensibiliser les utilisateurs à la fragilité ainsi qu’au grand potentiel de conservation de ce lieu et, d’autre part, de redorer l’image de celui-ci tout en assurant le respect de son intégrité écologique. Dans cette optique, divers outils ont été créés afin de mettre en lumière les richesses fauniques et floristiques du Trou à Barbotte. Une trousse éducative, intégrant deux animations pédagogiques et un dépliant informatif, contribuera notamment à sensibiliser les visiteurs à l’importance de préserver ce joyau écologique. De plus, un babillard d’information a été installé sur le site au cours de l’été 2018. BVSM y affichera, entre autres, une cartographie de l’ensemble du complexe de milieux humides, les horaires des activités d’interprétation diffusées sur place, les bonnes pratiques à adopter sur le site ainsi que les dernières nouvelles liées à celui-ci.

Partenaire : FHQE

En savoir plus

Qualité de l’eau des puits privés de la Mauricie

PROJETS 2018-2019

Qualité de l’eau des puits privés de la Mauricie (terminé)

Grâce au soutien financier du Fond d’appui au rayonnement des régions (FARR), 250 propriétaires d’ouvrages de captage d’eau individuels (puits) dans 8 municipalités du territoire ont bénéficié d’une rencontre personnalisée visant à les sensibiliser aux recommandations à suivre pour une saine gestion de leur source d’approvisionnement en eau. 

Des échantillons d’eau ont été prélevés à chaque résidence et ont fait l’objet d’une analyse par un laboratoire accrédité pour les bactéries atypiques, les bactéries entérocoques, les coliformes totaux, Escherichia coli et les nitrites-nitrates. 

Les municipalités participantes pour l’été 2018 étaient Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Saint-Mathieu-du-Parc, Saint-Roch-de-Mékinac, Trois-Rives ainsi que les villes de La Tuque, Shawinigan et Trois-Rivières (secteur Saint-Louis-de-France).
 

Partenaires : MRC Maskinongé | OBVRLY | SAMBBA | UQTR | CIUSS MCQ

                          En savoir plus

Suivi des plantes exotiques envahissantes (terminé)

Depuis plusieurs années, la présence de plantes exotiques envahissantes (PEE) est confirmée sur le territoire de BVSM. Les PEE sont des espèces végétales, aquatiques ou terrestres, qui ont été introduites à l’extérieur de leur aire de répartition d’origine. Leur propagation est une menace pour les écosystèmes, puisqu’elles ont la capacité de coloniser un milieu rapidement, et ce, au détriment de la biodiversité locale.


En 2014, 2015 et 2017, un réseau de suivi et de détection des PEE a été implanté sur le territoire de BVSM. Ce mandat confié par le MDDELCC a été renouvelé en 2018. Au cours de l'été, l’équipe de BVSM se rendra donc à La Tuque, Shawinigan, Saint-Joseph-de-Mékinac, Saint-Zénon et Saint-Mathieu-du-Parc afin de documenter la présence et l’évolution des plantes exotiques envahissantes.

Partenaires : MDDELCC

Campagne de distribution de végétaux, Ville de Shawinigan (terminé)

Dans le cadre de sa Politique de gestion durable de l’eau, la Ville de Shawinigan s’est engagée  à  sensibiliser  et  mobiliser la population à la protection des écosystèmes aquatiques. Pour ce faire, la Ville a invité tous les riverains d’un lac ou d’un cours d’eau à participer à un programme d’aide à la revégétalisation afin de leur permettre de redonner un caractère naturel à leur rive et d’atteindre un niveau de conformité adéquat. Pour ce faire, cinq espèces reconnues pour leur efficacité en rive ont pu être commandées par les propriétaires riverains, à moindre coût.


Bassin Versant Saint-Maurice (BVSM) a été mandaté pour coordonner cette campagne de distribution, ainsi qu’une activité de plantation au parc de la rivière Grand-Mère.

Partenaire : Ville de Shawinigan

À la découverte du Trou à Barbotte  (terminé)

Grâce au soutien financier de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement (FHQE), BVSM a débuté, au cours de l’hiver 2018, la mise en oeuvre de la première phase du plan de mise en valeur du Trou à Barbotte, un complexe de milieux humides à haute valeur écologique situé aux abords de la rivière Saint-Maurice qui lui a été cédé en 2016 à des fins de protection. L’objectif principal était, d’une part, de sensibiliser les utilisateurs à la fragilité ainsi qu’au grand potentiel de conservation de ce lieu et, d’autre part, de redorer l’image de celui-ci tout en assurant le respect de son intégrité écologique. Dans cette optique, divers outils ont été créés afin de mettre en lumière les richesses fauniques et floristiques du Trou à Barbotte. Une trousse éducative, intégrant deux animations pédagogiques et un dépliant informatif, contribuera notamment à sensibiliser les visiteurs à l’importance de préserver ce joyau écologique. De plus, un babillard d’information a été installé sur le site au cours de l’été 2018. BVSM y affichera, entre autres, une cartographie de l’ensemble du complexe de milieux humides, les horaires des activités d’interprétation diffusées sur place, les bonnes pratiques à adopter sur le site ainsi que les dernières nouvelles liées à celui-ci.

Partenaire : FHQE

En savoir plus

Bioblitz de Trois-Rivières, 7e édition (terminé)

Les 8 et 9 juin 2018, la Ville de Trois-Rivières invitait les citoyens et les passionnées de la nature à prendre part à son 7e Bioblitz. Pour cette édition, les participant(e)s ont découverts la richesse biologique du secteur des Forges, plus particulièrement le noyau villageois Saint-Michel-des-Forges. Près de 70 bénévoles ont participé aux inventaires et de nombreux participants ont également pris part à l'activité d'interprétation le 9 juin. Au total, 508 espèces floristiques et fauniques ont été recensées.

Partenaire : Ville de Trois-Rivières

BILAN

Suivi des épisodes d'inondations 2018 (terminé)

Lors du dégel printanier de 2018, la rivière Matawin est sortie de son lit, menaçant ainsi la municipalité de Saint-Michel-des-Saints. Durant cette période, l'Université Laval, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique (MSP) et Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), a chapeauté un projet de recherche visant à documenter les épisodes d'inondations au Québec. BVSM s'est donc rendu sur plusieurs sites inondés afin de relever les niveaux de l'eau. Tous les emplacements identifiés ont ensuite été géolocalisés avec haute précision par un arpenteur-géomètre. Les connaissances acquises ont pour but de développer un système de documentation des inondations d'envergure à l'échelle de la province et de mieux outiller les décideurs afin de prévenir de nouvelles crises.

Partenaires : Université Laval | MSP | ROBVQ 

Campagne de sensibilisation dans les écoles primaires de Trois-Rivières (terminé)

Au printemps 2018, BVSM a effectué une tournée des classes de 5e année dans plusieurs écoles sur le territoire de la ville de Trois-Rivières afin de sensibiliser les élèves à l’utilisation responsable de l’eau potable et aux différentes pratiques à adopter, au quotidien, pour réduire leur consommation en eau. Dans le cadre de cette 5e tournée de sensibilisation, BVSM a réalisé 21 animations dans 12 écoles différentes. Au total, 466 élèves ont été sensibilisés à l’importance d’améliorer ses habitudes d’utilisation et de consommation d’eau potable. Des sabliers de douche, des bracelets embossés et des cahiers d’activités ont été remis à chacun des élèves et des enseignant(e)s.  

Partenaire : Ville de Trois-Rivières

Tapiskwan sipi ou la découverte des sciences grâce à une rivière (terminé)

Le présent projet avait pour but d’éveiller l’intérêt des jeunes autochtones des 3 écoles secondaires Atikamekw présentes sur le territoire de BVSM à l’égard des sciences et du génie, en utilisant la rivière Saint-Maurice et les savoirs écologiques traditionnels comme trame de fond. En plus de favoriser le développement de plusieurs connaissances et compétences, il s’agit de montrer aux jeunes rencontrés que les sciences sont accessibles et passionnantes afin de les motiver à poursuivre leurs apprentissages et leur faire prendre conscience que de nombreuses opportunités sont possibles pour eux dans ce champ d’activité. 

Partenaire : CRSNG 

Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir - J'adopte un cours d'eau (en cours depuis 2018)

BVSM a débuté, à l'hiver 2018, la coordination d'un projet qui vise à sensibiliser et à impliquer concrètement des jeunes du secondaire dans l'étude d'un cours d'eau situé à proximité de leur école. Avec la participation d'élèves de 2e secondaire du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, il sera possible, sur une période de trois ans, d'évaluer l'impact des changements climatiques sur le ruisseau Lachapelle, un cours d'eau situé au cœur de la ville de Trois-Rivières. En utilisant les macroinvertébrés benthiques et l'analyse de plusieurs paramètres physico-chimiques, il sera donc possible d'évaluer, dans le temps, l'évolution de la santé de ce cours d'eau.

Partenaires : G3E | Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières

Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir - Survol Benthos (terminé)

Dans le cadre de ce projet, BVSM effectuera, au cours de l'automne 2018, la collecte de macroinvertébrés benthiques sur deux stations situées dans deux ruisseaux, dans le Parc national de la Mauricie.  Utilisés comme bioindicateurs, les macroinvertébrés benthiques sont grandement utilisés pour évaluer l'état de santé des cours d'eau. BVSM mesurera également plusieurs paramètres physico-chimiques et effectuera une description détaillée des cours d'eau concernés afin d'avoir un portrait précis de l'état de santé de ces derniers. 

Partenaires : G3E | Parc national de la Mauricie

Suivi des plantes exotiques envahissantes et des plantes dangereuses sur le territoire de la Ville de Shawinigan (terminé)

En mars 2018, Bassin Versant Saint-Maurice a été mandaté par la Ville de Shawinigan afin de faire le suivi des plantes exotiques envahissantes (PEE) ainsi que des plantes dangereuses sur son territoire.

BVSM s'est engagé à :


- Accompagner les citoyens de la Ville de Shawinigan quant à la prévention, la détection et la gestion des PEE et des plantes dangereuses ;

- Documenter la présence et l’évolution de ces espèces sur le territoire de la Ville de Shawinigan ;

Partenaire : Ville de Shawinigan

  • Facebook

PROJETS 2017-2018

Chauves-souris en danger!

Grâce au support financier du WWF-Canada, BVSM a pu, au cours du printemps 2017, sensibiliser plus de 40 élèves de l’École de la Petite-Rivière (Ville de Shawinigan) à l’importance de protéger les chauves-souris qui connaissent un déclin fulgurant causé par une infection fongique d’origine européenne : le syndrome du museau blanc. Ce projet s’est divisé en 3 phases : 1) une activité de découverte des chiroptères réalisée en classe (mars 2017) ; 2) la construction de 8 dortoirs par les élèves (avril 2017) ; 3) l’installation de 6 dortoirs aux abords du Lac Minogami (Camp Minogami, Ville de Shawinigan) avec les élèves et de 2 autres dortoirs au Trou à Barbotte (mai 2017).

Partenaire : WWF-Canada 

Campagne de sensibilisation dans les écoles primaires de Trois-Rivières

Au printemps 2017, BVSM a effectué une tournée des classes de 5e année dans plusieurs écoles sur le territoire de la ville de Trois-Rivières afin de sensibiliser les élèves à l'utilisation responsable de l'eau potable et aux différentes pratiques à adopter, au quotidien, pour réduire leur consommation en eau. Dans le cadre de cette 4e tournée de sensibilisation, BVSM a réalisé 21 animations dans 12 écoles différentes.

Partenaire : Ville de Trois-Rivières

Suivi longitudinal de la qualité de l'eau de la rivière Croche (2014-2016)

Ce projet pluriannuel (2014-2015-2016) a eu pour but de documenter les activités et les affectations du sol pouvant être néfastes pour la qualité de l’eau de la rivière Croche (Ville de La Tuque). En 2016, BVSM a poursuivi le suivi de la qualité de l’eau de 6 tributaires de la rivière Croche, en plus du suivi de 5 stations situées dans la rivière elle-même. BVSM a également procédé à la caractérisation sommaire des rives de plusieurs bras morts et tributaires de la rivière Croche, afin de mieux cibler les sources potentielles d’apports en éléments nutritifs et en contaminants dans ce cours d’eau. Les informations recueillis dans le cadre de cette présente étude permettront aux autorités municipales de mettre sur pied une stratégie d’intervention afin d’améliorer la qualité de l’eau de la rivière Croche, de maintenir l’intégrité écologique de cette dernière et d’assurer la pérennité des activités récréotouristique

Partenaire: Ville de La Tuque

Bioblitz de Trois-Rivières, 6e édition

Les 9 et 10 juin 2017, la Ville de Trois-Rivières invitait les citoyens et les passionnées de la nature à prendre part à son 6e Bioblitz. Pour cette édition, les participant(e)s ont découverts la richesse biologique du Parc de l'Île Saint-Quentin et de certaines îles avoisinantes. Près de 90 bénévoles ont participé aux inventaires et de nombreux participants ont également pris part aux deux activités d'interprétation qui se sont déroulées sur les passerelles de l'île Saint-Quentin le 10 juin. Au total, 502 espèces floristiques et fauniques ont été recensées sur l'archipel.

Partenaire: Ville de Trois-Rivières

Suivi des épisodes d'inondations 2017

Au printemps 2017, des crues exceptionnelles sont survenues un peu partout au Québec. La Mauricie a été l’une des régions touchées par ces inondations d’une rare envergure. Sur le territoire de BVSM, certaines rivières telles que la Vermillon, Wallace, Saint-Maurice, Croche, Bostonnais et Shawinigan sont sorties de leur lit, menaçant ainsi plusieurs municipalités. Durant cette période, l’Université Laval, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique (MSP) et le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), a chapeauté un projet de recherche visant à documenter les épisodes d’inondations au Québec. BVSM s’est donc rendu sur plusieurs sites inondés, les 9 et 10 mai 2017, afin de relever les niveaux de l’eau. Tous les emplacements identifiés ont ensuite été géolocalisés avec haute précision par un arpenteur-géomètre. Les connaissances acquises dans le cadre de ce projet ont pour but de développer un système de documentation des inondations d’envergure à l’échelle de la province et de mieux outiller les décideurs afin de prévenir de nouvelles crises.

Partenaires : Université Laval | MSP | ROBVQ 

Évaluation de la qualité des bandes riveraine de la zone agricole de la ville de Shawinigan

Dans le cadre de la réalisation de son Plan de développement de la zone agricole (PDZA), la Ville de Shawinigan a mandaté BVSM afin de documenter l’état des bandes riveraines des cours d’eau de la zone agricole de son territoire. Au cours de l’été et de l’automne 2016, BVSM a travaillé activement à la préparation et à l’analyse de données géomatiques afin d’évaluer la qualité de ces rives en utilisant, entre autres, l’Indice de qualité de la bande riveraine (IQBR). Le bilan obtenu permettra à la Ville d’améliorer la protection et la préservation de la ressource « eau » sur sa zone agricole.

Partenaire : Ville de Shawinigan

Suivi des plantes exotiques envahissantes 

Depuis plusieurs années, la présence de plantes exotiques envahissantes (PEE) est confirmée sur le territoire de BVSM. Les PEE sont des espèces végétales, aquatiques ou terrestres, qui ont été introduites à l’extérieur de leur aire de répartition d’origine. Leur propagation est une menace pour les écosystèmes, puisqu’elles ont la capacité de coloniser un milieu rapidement, et ce, au détriment de la biodiversité locale.


En 2014 et 2015 un réseau de suivi et de détection des PEE a été implanté sur le territoire de BVSM. Ce mandat confié par le MDDELCC a été renouvelé en 2017. L’été dernier, l’équipe de BVSM s’est donc rendue à La Tuque, Saint-Roch-de-Mékinac, Grandes-Piles, Shawinigan et Saint-Boniface afin de documenter la présence et l’évolution des plantes exotiques envahissantes.

Partenaire : MDDELCC 

Aménagement du Marais Fitzpatrick - Phase II

Le complexe de milieux humides du hameau Fitzpatrick, d’une superficie totale de 137,4 ha, est situé dans la région administrative de la Mauricie, sur le territoire de la ville de La Tuque. Il est considéré comme l’un des écosystèmes les plus riches et diversifié situé en bordure de la rivière Saint-Maurice. Entre autres, ce site
représente notamment un grand potentiel d’habitats fauniques, principalement pour les communautés de poissons. Cependant, il s’avère que plusieurs herbiers submergés et flottants constituant une grande part du complexe de milieux humides sont isolés les uns des autres. En période de crue, ces herbiers aquatiques connectent entre eux, mais la majorité des communautés ichtyologiques se retrouvent isolées les unes des autres lorsque le niveau de l’eau s’abaisse. Dans les prochaines années, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) souhaite réaliser des travaux d’aménagement faunique afin de rétablir la
connectivité entre les herbiers aquatiques au nord du complexe de milieux humides et la rivière Saint-Maurice. Ces aménagements permettront notamment aux poissons de circuler librement entre les
différents sites de reproduction, d’alevinage et d’alimentation qui se retrouvent à l’intérieur des limites des herbiers aquatiques et la rivière Saint-Maurice. Avant de procéder à ces travaux, le MFFP désirait, d’une part, mieux connaître la composition ichtyologique de chacun des herbiers aquatiques et, d’autre part, obtenir un portrait global des différents types de milieux humides ponctuant le secteur à aménager. C’est dans cette optique que BVSM et le MFFP ont réalisé un inventaire ichtyologique au mois d’août 2017. Par la suite, BVSM est retourné sur le terrain afin de réaliser une estimation du pourcentage de recouvrement des différentes classes de milieux humides du secteur à aménager. Lors de cet inventaire, BVSM a également procédé à la géolocalisation de différents éléments : ponceaux, barrages de castors, plantes exotiques envahissantes et habitats potentiels pour la tortue des bois.

Partenaire : MFFP 

NOUS JOINDRE

 (819) 731-0521

1395 chemin Principal

Shawinigan (QC) G9R 1E5
Québec, Canada

info@bvsm.ca 

Lundi au jeudi 8h30−16h30

  • Facebook Social Icon